Nouvelle réponse de la Corée du Nord

Pyongyang a démontré encore une fois à la communauté internationale que son gouvernement est aussi fort que le régime nazi dans l’endoctrinement des masses. Des dizaines ou centaines de milliers de « volontaires » ont défilés dans la capitale, flambeaux en main, dans ce qui ne peut qu’évoquer un remake des défilés nazis sur l’esplanade de Nuremberg.

cdn.jpg

Vous imaginez la vie des ces millions de coréens, qui doivent passer plus de temps à s’entrainer à se battre ou a défiler pour le plaisir de leur Dirigeant Suprême qu’à manger ou à travailler ? Je ne peux imaginer qu’il puisse exister sur terre un seul homme pour contredire le fait que ces gens seraient plus heureux après un renversement de régime. D’autant plus qu’ils ne sont ni Shiites ni Sunnites ;-)



Olmert à Moscou

Ma seule question, fera-t-il le poids par rapport à Poutine ? J’espère une surprise, mais sans trop l’attendre.

Pour Israël ce voyage a deux enjeux majeurs :

- essayer de fléchir la position russe par rapport à l’Iran et tenter de ramener Moscou au niveau de la communauté internationale qui est prête  (enfin, qui devrait être prête) à imposer des sanctions à Téhéran

- comprendre le rôle de la Russie dans les livraisons d’armes qui ont servit au Hezbolah pendant la guerre et tenter d’empêcher que cela se reproduise.

Moscou cherchera par contre à asseoir sa position sur la scène internationale en prenant une part plus active dans le « processus de paix ». D’un point de vue économique, Moscou, qui est le premier fournisseur de Gaz et de Pétrole à Israël, a quelques contrats juteux à signer.

Mais comment Olmert va s’y prendre pour tenter d’arracher des concessions au Géant russe ? Réponse dans les jours qui suivent, même si je reste convaincu qu’Israël ne sera jamais considéré comme un « ami » par la Russie.



Rice donne un discours anti-israélien

La semaine dernière, la Secrétaire d’Etat Condoleeza Rice a vraisemblablement donné le discours le plus anti-israélien jamais tenu par un haut membre d’une administration américaine.

Elle s’exprimait devant l’American Task Force on Palestine dans un discours qui devra rester dans les mémoires.

« Je crois qu’il ne pourra y avoir de meilleur héritage pour les Etats-Unis que d’aider à la création d’un état palestinien pour un peuple qui a été humilié trop longtemps. »

Elle pense aussi que le Premier Ministre Abbas pourrait être l’homme de la situation, même si il a un passé terroriste comme son aide à la préparation de l’attentat de Munich. Et même si il a officiellement remis en question la Shoa.

Tous cela n’est pas grave, il fait, aux yeux de l’administration américaine, des efforts qui méritent un soutien.

Selon l’Organisation Sioniste Américaine Rice s’est même lancée dans une comparaison entre le mouvement palestinien et la révolution américaine, entre les leaders palestiniens et les pères fondateurs américains.

Comparer un Yasser Arafat avec Georges Washington est tout de même une première.

Et pendant ce temps, comme je le disais dans mon post sur le pigeon américain, les Etats-Unis fournissent au Fatah et à ses groupes armés les armes qui leurs servent à tuer des israéliens.

Qu’est ce qui fait que nous en soyons arrivés là ? Je crois que nous n’avons pas fini de payer le prix de la défaite israélienne face au Hezbolah, ni le prix d’avoir élu un premier ministre qui semble encore plus incapable qu’un Georges Bush.

Et comme je me plais à vous le répéter de temps en temps, il y a aussi la perspective de Gog et Magog… mais ca c’est une autre histoire…



Loi « controversée » aux Etats-Unis

Le président américain George W. Bush a signé une loi « controversée » autorisant les méthodes agressives d’interrogatoire contre les suspects de terrorisme, leur détention dans des prisons secrètes à l’étranger et leur jugement par des tribunaux militaires.

La loi prémunit aussi les prisonniers contre les abus flagrants. Mais elle laisse à M. Bush un large pouvoir d’interprétation des règles internationales. La loi dénie aux prisonniers les recours sur les conditions de leur détention.

Environ 200 personnes ont manifesté devant la Maison Blanche au moment de la signature d’un texte qui « fait honte à l’Amérique »…

200 personnes, pour ce que les médias nomment une loi controversée, ce n’est vraiment pas beaucoup.

Ces 200 personnes me font plutôt penser que les américains ont bien compris que la méthode douce avec des hommes qui eux sont très loin d’êtres doux ne fonctionne pas.

Un simple exemple, l’Europe a déclaré aujourd’hui que ses années de parlotes avec l’Iran pour lui faire arrêter son programme nucléaire ont échouées. Et dans ce cas si on parle de gens en costumes-cravates, diplomates, et pas de coupeurs de têtes.



Hypocrisie sur Guantanamo Bay

Les mêmes pays qui ont tant critiqués le camp de prisonnier de Guantanamo Bay refusent d’accepter sur leurs sols les prisonniers nationaux issus de ce camp.

C’est le Washington Post qui rapporte que des pays comme l’Angleterre ou d’autres alliés des USA qui ont tant fait pour la fermeture du camp de prisonnier refusent aujourd’hui de laisser des prisonniers rentrer à la maison.

Le gouvernement britannique a récemment refusé une proposition de transfert de 10 britanniques de Guantanamo au Royaume-Uni en argumentant qu’il serait trop cher de les garder sous surveillance.

L’Allemagne et d’autres alliés européens sont tout aussi réticents à accepter des prisonniers du camp, dit le Washington Post.

Courage, fuyons !



L’UE constate l’évidence

L’Union européenne a constaté mardi l’échec des négociations avec l’Iran sur le dossier nucléaire, soulignant que cela ne lui laissait « pas d’autre choix » que de reprendre les discussions sur de possibles sanctions contre Téhéran au Conseil de sécurité de l’ONU. (AFP)

Très bien, quoique l’UE a pris 3 ans en plus que d’autres pour arriver aux mêmes conclusions.

Et maintenant que tous le monde a compris que les négociations ont échouées, l’UE et l’ONU vont surement reprendre… les négociations.



Mort d’un terroriste

Souvenir Souvenir…

souvenir.jpg

 



“Journée mondiale du refus de la misère”

Ca alors, fallait y penser, ca doit être parfait pour la conscience. Attention tous le monde, c’est aujourd’hui !

Le slogan devrait être quelque chose du style « Un jour par an, refusez la misère, le reste du temps, continuez d’y contribuer »

Mais ce n’est pas tout, aujourd’hui est aussi la «journée mondiale du don d’organe.» Si vous avez un petit organe en trop, c’est le moment !

Allez, j’y vais, je vais dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, de peur d’avoir l’air « politiquement incorrect » : ON S’EN FOU ! CA NE SERT A RIEN !

Mais attention, je respecte ceux qui prennent cela très au sérieux, il y a même un site internet qui reprend toutes les « journées mondiales ».

Particulièrement intéressante, la « Journée Internationale de solidarité avec le peuple palestinien », le 29 novembre…



La Chine construit une barrière à son frontière avec la Corée du Nord

Juste après le test nucléaire, la Chine a commencé à construire une barrière à la frontière nord-coréenne pour probablement stopper un afflux de refugiés. Refugiés qu’il ne manquerait surement pas d’y avoir si une guerre devait se déclencher.

Cela m’évoque les autres barrières à travers le monde…

- Entre Israël et la « Palestine » (celle là, personne ne l’apprécie)

- Entre l’Arabie Saoudite et l’Irak (pour se protéger des terroristes, comme pour Israël, mais les saoudiens condamne tout de même la précédente)

- Entre les USA et le Mexique (contre les immigrants illégaux)

- Entre l’Espagne et le Maroc (les deux condamnent par contre la barrière israélienne)

- …

Justement, une petite photo du « mur de la honte » espagnol, qui contrairement à l’israélien n’est pas là pour protéger des vies, mais pour empêcher des gens de s’essayer à une vie meilleure ou de ne pas mourir de faim…

espagnemaroc3.jpg

 



Tsahal de mauvais goût

Tsahal a envoyé aux soldats de réserves ayant servit pendant la guerre du Liban des lettres de félicitations et des cadeaux. C’est sympa, mais ce n’est pas comme cela que l’armée pourra se faire pardonner ses errances qui ont coûté la vie à de nombreux soldats.

Tout aussi impardonnable, les mêmes colis ont étés envoyés aux familles des soldats qui sont morts lors de cette guerre. Le porte parole de l’armée a présenté ses excuses pour cet incident. On peut imaginer l’état de Tsahal et de son organisation. Par contre le peuple israélien attend toujours les excuses officielles du gouvernement et de l’armée pour leurs erreurs lors de la guerre…

On peut toujours attendre…  



12345...19

Pépinière des Métiers d'Art... |
Stratégie & Développement |
AE Bonne Conduite |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Jardiniers Moustachus
| Moustapha MAÏGA
| De quoi tu veux qu'on parle?